PTZ 2018
jeudi 22 février 2018

PTZ 2018 : comment financer une partie de la construction de votre maison à taux zéro ?

Vous souhaitez faire construire votre maison cette année ? Reconduit jusqu’en 2021, le prêt à taux zéro 2018 peut vous aider à financer une partie de votre projet sous conditions de ressources et de zone géographique. Alors, comment savoir si vous pouvez prétendre à cette nouvelle version du PTZ ?

D’abord, c’est quoi le PTZ ?

Le Prêt à taux zéro, le prêt d’aide à l’accession pour les primo-accédants

Le Prêt à Taux Zéro s'adresse aux personnes souhaitant acquérir leur première résidence principale, soit les primo-accédants. Soumis à des conditions de ressources et variable selon la zone où a lieu l'opération, l’intégralité des intérêts est pris en charge par l’Etat, vous permettant ainsi de financer une partie de votre projet immobilier à moindre coût.

Le zonage du territoire français utilisé pour le PTZ 2018

LE PTZ 2016 devait s’arrêter en 2018 mais le gouvernement a fait le choix de le reconduire en procédant à certaines modifications dans le zonage.

Zonage PTZ 2018
  • Zone A Bis : Pour le neuf, le dispositif est reconduit pour 4 ans (2021). Pour l’ancien, cette zone exclue du dispositif.
    Paris et 1ère couronne
  • Zone A : Idem Zone A Bis
    Principalement l'agglomération parisienne, le genevois français, Lille, Lyon, les agglomérations de Marseille, Toulon et Montpellier, une partie de la Côte d'Azur, Ajaccio, Bonifacio, Porto-Vecchio.
  • Zone B1 : Idem Zone A Bis
    Agglomérations de plus de 250.000 habitants, grande couronne parisienne, pourtour de la Côte d'Azur, quelques agglomérations chères, départements d'Outre-Mer, agglomérations littorales corses, Iles.
  • Zone B2 : Pour le neuf, le dispositif est reconduit pour une durée de 2 ans (2019) avec des montants plus faibles (20% du prix total contre 40% actuellement) et). Pour l’ancien, le PTZ est maintenu pour 4 ans.
    Autres agglomérations de plus de 50.000 habitants, communes chères en zones littorales ou frontalières, pourtour de l'Ile-de-France, reste de la Corse.
  • Zone C : Idem zone B2
    Communes de province non classées en zone A, B1 ou B2.

Si votre projet porte sur la construction d’une maison individuelle et que vous respectez les critères d’obtentions, vous pourrez donc bénéficier d’un prêt à taux zéro quelle que soit votre zone géographique.

Quelles sont les conditions d’obtention de ce prêt à taux zéro ?

Les conditions d’obtention du prêt à taux zéro ne changent pas avec cette version 2018. Vous devrez toujours répondre à un certain nombre de critères pour pouvoir en bénéficier, quelle que soit votre zone géographique.

1- Votre projet immobilier doit porter sur l’acquisition de votre résidence principale

Vous ne pouvez prétendre à l’obtention du PTZ que si le bien immobilier que vous projetez d’acquérir est destiné à vous servir de résidence principale. En ce sens, vous n’obtiendrez rien si vous êtes déjà propriétaire de celle-ci ou si vous l'avez été dans les deux ans précédant l'émission de l'offre de prêt.

Alors, si vous êtes primo-accédant et que vous souhaitez faire construire votre résidence principale cette année, vous êtes susceptible d’être éligible au prêt à taux zéro version 2018. Vous avez cependant encore un certain nombre de critères à respecter.

2- L’achat doit porter sur un logement neuf ou ancien avec travaux

Les acquisitions éligibles sont : l'achat ou la construction d'un logement neuf ; l'achat d'un logement ancien avec travaux lourds de remise à neuf ; l'achat d'un local non destiné à l'habitation suivi de travaux de transformation en logement ; l'achat d'un logement ancien suivi de travaux représentant au moins 25% du coût total (soit 1/3 du prix du logement avant travaux) en zones B2 et C ; l'achat d'un logement neuf par son locataire-accédant en PSLA ; le rachat d'un logement HLM par son locataire.

Deuxième critère validé si vous souhaitez faire construire votre maison individuelle !

3 - Le prêt à taux zéro doit financer le bien ou les travaux et non les frais annexes

Si vous projetez d’utiliser la somme acquise grâce au prêt à taux zéro pour financer les frais de notaire, vous allez devoir changer vos plans. En effet, le prêt à taux zéro peut uniquement être utilisé pour financer le bien immobilier et les éventuels travaux mais en aucun cas pour tous ce qui relèverait des frais annexes (frais de notaire, frais de garantie, frais bancaires, …).

Dans le cas de la construction d’un logement neuf, vous pouvez facilement inclure cette somme dans le financement de votre projet immobilier. Et de trois critères validés !

4- Vos ressources ne doivent pas excéder un certain plafond

En fonction du nombre de personnes destinées à occuper le logement et de la zone où vous voulez faire construire, différents plafonds de revenus ont été établis pour savoir si vous pouvez ou non prétendre à l’obtention du PTZ :

Nombre de personnes destinées
à occuper le logement
Zone B2 Zone C
1 27 000 € 24 000 €
2 37 800 € 33 600 €
3 45 900 € 40 800 €
4 54 000 € 48 000 €
5 62 100 € 55 200 €
6 70 200 € 62 400 €
7 78 300 € 69 600 €
À partir de 8 86 400 € 76 800 €

Si vos revenus n’excèdent pas le plafond autorisé et que vous validez tous les autres critères d’obtention, vous pouvez donc bénéficier du prêt à taux zéro pour financer la construction de votre maison individuelle. Mais pour quel montant ?

Combien puis-je emprunter avec le PTZ ?

Le montant du prêt est plafonné en fonction de la localisation du bien (zones A, B1, B2 ou C), du caractère neuf ou ancien du logement mais aussi du nombre de personnes dans le ménage. Pour faire construire votre maison, vous pourrez donc avoir un montant maximum de :

Taille du ménage Zone B2
jusqu'au 31/12/2019
Zone C
jusqu'au 31/12/2019
1 personne 22 000 € 20 000 €
2 personnes 30 800 € 28 000 €
3 personnes 37 400 € 34 000 €
4 personnes 44 000 € 40 000 €
5 personnes et + 50 600 € 46 000 €
Plafonnement 20% 20%

Le montant du prêt est également limité à 20% de la dépense finançable dans notre région. Ce pourcentage est ramené à 10% s'il s'agit d'un rachat de logement HLM sans travaux ou avec travaux inférieurs à 25% de la dépense finançable.

En faisant construire votre maison individuelle, c’est donc près de 1/4 de votre projet que vous pourriez financer avec le prêt à taux zéro, si cette somme ne dépasse pas le plafond autorisé ni 50% du montant total des prêts.

Besoin d’aide pour obtenir le prêt à taux zéro pour la construction de votre maison individuelle ?

Vous vous sentez un peu perdu face à tous ces critères ? Les conseillers Pavillons Montois peuvent vous accompagner  et vous aider  dans vos démarches grâce à nos partenaires financiers pour  faire les meilleurs choix sur le  financement de votre projet. Si vous souhaitez faire construire votre maison, c'est le moment ! Alors profitez-en !

Contactez-nous

Partager cet article

Twitter Facebook Google +

A propos de l'auteur

Avatar

Colette Sénard

Ça pourrait aussi vous intéresser

  • En savoir plus

    PTZ
    Le vendredi 19 février 2016

    PTZ + : un bel avantage pour...

    Le prêt à taux zéro a évolué en 2016 et devient très avantageux pour accéder à la...

  • En savoir plus

    beauland
    Le mardi 1 juillet 2014

    Faire construire sa maison : un...

    Faire construire sa maison est un bel investissement pour l'avenir. Si vous faites les bons...